Fédération des Centres Sociaux 94

Dignité humaine – Solidarité – Démocratie

Fédéralisme

– “….Dans cette logique, l’adhésion au réseau, c’est-à-dire au projet fédéral, passe par une procédure de reconnaissance qui n’est pas qu’une simple formalité administrative mais bien, à partir d’un libre choix, l’acte initial et fondateur du fédéralisme. Etre fédéré – ou se fédérer – est un acte politique qui atteste la reconnaissance des buts communs, le choix de les partager, l’existence d’une volonté commune d’en poursuivre la construction collective, en référence aux valeurs de ce réseau.

Extrait de la définition du fédéralisme par la FCSF (site internet)


– “un acte politique
En se fédérant, les Centres Sociaux et Socioculturels se créent un espace d’élaboration partagée du “projet centre social et socioculturel”. Ils acquièrent collectivement une capacité politique à dire publiquement leurs finalités, leur modes d’action et à prendre part au débat public. Il se dotent démocratiquement d’instances garantes de leur volonté commune. Il se donnent les moyens, y compris financiers, de préserver leur indépendance fédérale. Ils nouent des liens à l’échelle européenne et internationale de façon à faire progresser leurs valeurs et leurs formes de pratique.
un acte stratégique
En se fédérant, les Centres Sociaux et Socioculturels se mettent en réseaux, à différents échelons de territoire, pour mutualiser leurs capacités, pour partager leurs difficultés, et pour s’organiser stratégiquement quant aux actions à conduire et aux partenariats à établir“.

Extrait de la charte des centres sociaux et socioculturels de France